L'histoire de l'association

Le blason des Camps Saint Vincent

Le fond de notre blason est formé des couleurs de l’ordre des prêcheurs, qui rappellent que Vincent Ferrier fut disciple de Saint Dominique.

Le fer donne l’origine étymologique de son nom (‘Ferrer’ signifie en catalan ‘maréchal ferrand’), tandis que l’hermine rappelle la destination de sa vie terrestre : la ville de Vannes.

La croix de mission que Saint Vincent confia à Sainte Colette occupe la position centrale. Car c’est par le mystère de la croix que nous sommes sauvés, si nous acceptons d’entrer dans ce mystère de l’amour jusqu’au bout.

Les trompettes sonnent l’une vers le haut – c’est celle de la prière et de l’imploration de Dieu – et l’autre vers le bas, c’est celle de la prédication et de l’annonce du jugement final, qui nous fait comprendre le sérieux de la vie !

  • photo du club

Nos valeurs

Projet éducatif de l'association

[1. Objectif de l’association]

L’association des camps Saint Vincent Ferrier a pour objectif de proposer des camps et activités qui allient détente, formation humaine et chrétienne. Destinés en particulier aux enfants, adolescents et jeunes, ils sont ouverts à tous sans considération du milieu social ou culturel. La publicité en est faite essentiellement dans les paroisses du Morbihan.

[2. Conception de l’éducation]

Nous concevons l’éducation comme un savoir faire pratique qui vise le développement harmonieux de la personne. Toute œuvre d’éducation s’appuie sur une conception de l’être humain, une perception de la société dans laquelle il évolue, la connaissance de soi-même et la prise en compte de l’originalité de la personne à qui l’on s’adresse.

Dans ce projet éducatif figureront donc quelques éléments de notre anthropologie (§3), une brève analyse du contexte social français au début du XXI° siècle (§4) et, découlant de ces considérations, quelques intentions éducatives prioritaires à nos yeux. (§5)

[3. Notre vision de l’homme]

Nous considérons la personne humaine comme un être à la fois corporel et spirituel, ces deux dimensions de son être étant intimement unies ; l’homme fait partie du monde matériel, tout en le transcendant par son caractère spirituel. Doté d’intelligence et de volonté, il dispose des moyens de comprendre le sens de sa vie. La liberté qu’il exerce, ordonnée à cela, n’existe donc pas pour elle-même mais en vue de cette fin. Elle est souveraine dans ses choix, tout en étant limitée de diverses manières dans son domaine d’application. Etre relationnel, l’homme se comprend comme membre de la communauté humaine destiné à vivre en relation d’amitié avec Dieu.

[4. La société française en 2011]

La société dans laquelle nous vivons est marquée par le relativisme et l’individualisme. Le relativisme dissuade de chercher la vérité et donc de viser un comportement moral dont les normes soient les mêmes pour tous. Avec le relativisme, même les droits fondamentaux de l’homme deviennent relatifs. L’individualisme, qui en est une conséquence, et pourtant parfois une réaction à ses excès, en a conçu la liberté comme pure autonomie et l’a considérée un but en soi, ce qu’elle n’est pas.

[5. Nos intentions éducatives]

  • Eveiller le goût pour le beau, le bon et le vrai.

L’association organisant des activités de vacances, on sensibilisera au beau en favorisant les activités artistiques et de découverte. On sensibilisera au vrai en favorisant la réflexion personnelle et l’acquisition de connaissances qui ne soient pas seulement cognitives mais aussi sapientielles. On sensibilisera au bon par l’attitude exemplaire qui sera demandée aux animateurs.

  • Aider à se décentrer de soi-même

Lors des camps, on veillera à développer en chacun le sens du service, du partage et de l’attention aux autres. Des projets seront proposés, qui nécessiteront la collaboration de chacun pour la poursuite d’un but commun.

  • Annoncer la foi chrétienne

Nous sommes convaincus que la vie humaine trouve son accomplissement dans le Christ, autant qu’elle s’enracine dans la relation avec Lui. Nous voulons permettre aux chrétiens de développer leur vie d’union au Christ, et proposer à tous les autres le trésor de la foi chrétienne.

  • Au service des familles

Les premiers éducateurs et responsables de l’éducation sont les parents, qui nous confient leurs enfants. Notre intention est de les aider dans ce domaine, en mettant nos activités à leur service. La progression des participants doit être visible en premier lieu dans son entourage le plus immédiat, celui de sa famille.


Les faits marquants de notre histoire

2013
  • Premier Camp sainte Catherine de Sienne 10 juillet
  • Premier camp saint Guénaël 10 juillet
2012
  • Création deuxième camp saint Vincent Ferrier 10 juillet
2011
  • Premier camp vélo saint Vincent Ferrier 10 juillet
2010
  • Création de l'association 25 décembre