Saint Vincent, fils de Marie, priez pour nous !

Bonne fête ! Qu’il est bon pour nous de nous tourner aujourd’hui vers notre grand saint Patron, Vincent Ferrier… Il veille sur chacun d’entre nous : jeunes et animateurs, aumôniers et familles. Mais quel était le secret de sa sainteté ? Un indice : il le portait sur lui… Je veux parler du scapulaire, cet élément de l’habit des dominicains dont il était membre. Blanc et immaculé, recouvrant les épaules et une grande partie du corps, il est un signe de consécration à la Vierge Marie. Il signifie un attachement spécial à notre Mère Immaculée. Pourquoi ? Tout simplement parce que Marie nous conduit toujours à Jésus : en ce mois de mai qui lui est consacré, ne l’oublie pas ! Au contraire, souviens-toi que plus nous sommes chrétiens, plus nous aimons Marie parce qu’elle nous permet d’être fidèles à nos engagements dans l’amour. Comment faire ? En imitant saint Vincent Ferrier… Tu sais qu’il portait aussi un rosaire (un chapelet) à son ceinturon. Et toi ? As-tu un toujours un chapelet ou un dizainier sur toi ? Rien de plus simple : comme saint Vincent, prends ou reprends l’habitude de méditer, c’est-à-dire de prier et de contempler la vie de Jésus et de Marie à travers les « mystères » du chapelet. Prie à fond pour tout le monde : l’Eglise, le pape, les évêques et les prêtres, pour tous les chrétiens, pour ta famille, et tous ceux qui rejoignent nos camps ! Prie pour que les cœurs de tous les hommes reconnaissent Jésus comme leur seul Sauveur… par Marie !

Saint Vincent Ferrier, priez pour nous !

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous !

Que Dieu te bénisse et te garde fidèle à Jésus !

 

Abbé Julien NATUREL, Aumônier général